• Qu’est-ce que la biologie médicale?

La biologie médicale est la discipline spécialisée dans la prise en charge des analyses biologiques humaines, du prélèvement proprement dit à l’interprétation des résultats. Ces analyses médicales ne peuvent être effectuées que dans un laboratoire d’analyse de biologie médicale sous la responsabilité d’un biologiste, titulaire du DES de biologie médicale.

  • Comment obtenir le DES de biologie médicale?

La biologie médicale est une discipline accessible par les filières médecines ou pharmaceutiques. Il faut donc passer l’examen classant national (ECN, anciennement concours de l’internat en médecine) ou le concours de l’internat en pharmacie pour pouvoir s’inscrire au DES de biologie médicale. Il existe des admissions pour les pharmaciens européens ou les pharmaciens étrangers (infos sur le site de CNG). Le DES est délivré à la fin des 4 ans d’internat.

  • Comment se déroulent les 4 ans d’internat?

D’une manière générale, l’internat se décompose en 8 stages de 6 mois (CHU, CH et laboratoires privés). L’internat en biologie médicale possède cependant une maquette originale qui se décompose en 3 phases :

– 1ère étape : phase socle (2 ans) :

La biologie médicale est une spécialité qui se décompose en de nombreuses sous-spécialités dites « spécialités biologiques ». Au cours de ces deux premières années, le jeune interne va devoir acquérir les bases de la biologie. Pour cela il va devoir valider quatre semestres dans des services agrées de biologie spécialisée où il recevra une formation théorique et pratique.

3 semestres obligatoires :
•    Bactériologie-virologie
•    Biochimie
•    Hématologie

Un semestre d’orientation précoce ou semestre libre se fera soit en 3ème soit en 4ème semestre. Il permettra de s’avancer dans le choix de sa spécialisation future. Le choix de stage est donc très vaste (dans la limite des stages agrées) et à définir en accord avec le projet professionnel de l’interne et le coordinateur du DES.

– 2ème étape : phase de consolidation (1 an) : Une fois les quatre premiers stages validés, l’interne va devoir choisir entre une formation spécialisée ou une formation généraliste. Ce choix sera exprimé, sous forme d’une maquette, devant une commission pédagogique chargée de le conseiller. L’interne a obligation de soutenir sa thèse d’exercice pour valider la phase de consolidation et accéder à la phase d’approfondissement.

– 3ème étape : phase d’approfondissement (1 an) : sorte de « pré-assistanat », l’interne fini sa spécialisation, et prépare son mémoire de DES.

Dans tous les cas de figures,  sur les 8 semestres, au moins 3 seront réalisés dans un lieu de stage avec encadrement universitaire (CHU), et au moins 1 dans un lieu de stage sans encadrement universitaire (CH ou laboratoire privé).

Les différentes orientations possibles en biologie médicale :

Biologie Générale
Cette option repose plus particulièrement sur les domaines suivants : Biochimie-Biologie Moléculaire, Pharmacologie-Toxicologie, Hématologie, Immunologie, Bactériologie, Virologie, Hygiène hospitalière, Parasitologie, Mycologie.

L’option Biologie Générale ne comportera pas plus de 2 stages dans la même discipline.

– Médecine Moléculaire-Génétique-Pharmacologie
Cette option repose plus particulièrement sur les domaines suivants : Biochimie-Biologie Moléculaire, Génétique moléculaire et Cytogénétique, Pharmacologie et Toxicologie.

– Hématologie et Immunologie
Cette option repose plus particulièrement sur les domaines suivants : Hématologie et Immunologie.

– Agents Infectieux
Cette option repose plus particulièrement sur les domaines suivants : Bactériologie, Virologie, Hygiène hospitalière, Parasitologie, Mycologie.

– Biologie de la Reproduction
Cette option repose principalement sur la biologie de la reproduction.

 

Une fois les quatre années d’internat accomplies et après avoir présenté un mémoire de DES  (possibilité de soutenance dès le 5ème semestre validé), l’interne obtient ainsi le diplôme d’études spécialisées de biologie médicale. La mention biologie polyvalente ou biologie spécialisée est mentionnée sur le diplôme qui reste toutefois unique.

 

  • Que faire après l’internat?

Le diplôme de biologiste en poche, il est possible :
– d’exercer enfin son métier de biologiste médical
– de se spécialiser encore (master 2 ou FST)
– d’effectuer 2 à 6 ans d’assistanat en milieu hospitalier

 

  • Quels débouchés offre le DES de biologie médicale?

– Secteur privé :

Laboratoire de biologie médicale : c’est le secteur où s’orientent traditionnellement la majorité des nouveaux biologistes. Le biologiste pratique de la biologie polyvalente en tant que directeur ou directeur adjoint du laboratoire.
Laboratoire de biologie médicale spécialisée : ces laboratoires privés spécialisés sont des grosses structures qui tendent à se développer. Le biologiste de ces structures pratique en général la biologie spécialisée.
Industrie de l’analyse et du bioréactif : bien qu’il soit un peu délaissé, ce secteur est aussi un débouché possible.

– Secteur public :

Laboratoire d’analyses hospitalier spécialisé : en général localisés dans les CHU, ces laboratoires assurent la routine et effectuent les analyses spécialisées. Le biologiste peut y exercer en tant que praticien hospitalier (PH) après avoir réussi le concours dans la spécialité souhaitée. Un versant universitaire (thèse de science) est fortement recommandé dans ce type de carrière (MCU-PH, PU-PH).
Laboratoire d’analyses hospitalier polyvalent : en général localisés dans les CHG, ces laboratoires effectuent toutes les analyses de ces hôpitaux. Il faut auparavant réussir le concours de praticien hospitalier.
Université : il est possible de devenir enseignant chercheur, une thèse de science est alors indispensable.

CONTACT

Si vous souhaitez nous contacter n'hésitez pas à remplir le formulaire ci dessous

Sending

©2019 AIPHMN TOUT DROITS RESERVES - Propulsé par AgoraMed

Log in with your credentials

Forgot your details?