Le DES de Pharmacie comporte une formation pratique et une formation théorique. Pour valider le DES, à la fin des 4 ans d’internat, il est nécessaire d’avoir validé l’ensemble de la formation pratique, l’ensemble de la formation théorique, ainsi que d’avoir soutenu un mémoire de DES.

Les coordonnées des différents interlocuteurs à la fac, à l’ARS, ainsi que celles du coordonnateur de DES sont disponibles, sur ce site (Infos pratiques)

Formation pratique

Le DES de pharmacie comporte deux niveaux. La formation pratique est réalisée sous la forme de stages, dont la liste est consultable sur ce site.

Niveau 1 : quatre semestres, 1 à 4

Lors de la première année (les deux premiers semestres), les stages doivent être effectués dans des services ayant l’agrément d’un des quatre domaines de pharmacie hospitalière. Lors de la deuxième année (troisième et quatrième semestres), les stages peuvent en plus s’effectuer dans un stage “hors-domaine” (service extra-hospitalier agréé tel que l’ANSM, l’ARS, une structure de recherche…) ou dans un établissement industriel agréé.

La deuxième année est donc l’occasion d’accéder aux stages “hors-domaines” et permet d’avoir une première expérience en dehors des pharmacies hospitalières.

 

À l’issue du niveau 1 (c’est-à-dire en fin de deuxième année), l’interne présente à une commission pédagogique son projet professionnel (ses préférences pour les quatre semestres du niveau 2, ses objectifs professionnels) et choisit l’option qu’il veut suivre lors du niveau 2 du DES de pharmacie :

  • DES de pharmacie : option pharmacie hospitalière – pratique et recherche (PHPR)
  • DES de pharmacie : option pharmacie industrielle et biomédicale (PIBM)

Le choix de la mention de niveau 2 est libre, il ne se fait pas pas en fonction de son classement, il n’y a pas de quotas. À titre exceptionnel, l’interne peut demander à la commission pédagogique un changement d’option avant la fin de la troisième année.

Niveau 2 : quatre semestres, 5 à 8

DES de pharmacie option pharmacie hospitalière – pratique et recherche

Les stages des quatre semestres du niveau 2 doivent être choisis de manière à réaliser au minimum six stages agréés pour la pharmacie hospitalière et de manière à couvrir les quatre domaines de l’agrément de pharmacie hospitalière.

Les stages agréés pour la pharmacie hospitalière (y compris dans les établissements non CHU) sont classés en quatre domaines :

  • pharmacie clinique et dispensation
  • économie de la santé et vigilances
  • préparation et contrôle
  • stérilisation et dispositifs médicaux

Les débouchés professionnels de cette option sont principalement :

  • le milieu hospitalier public ou privé : statut de pharmacien assistant spécialiste après l’internat
  • le milieu hospitalo-universitaire : cela nécessite d’avoir obtenu un master 2 puis d’avoir débuté ou terminé un doctorat d’université. Après l’internat, il s’agit donc dans ce cas de postuler sur des postes de pharmacien assistant hospitalo-universitaire (AHU)

 

DES de pharmacie option pharmacie industrielle et biomédicale

Les quatre semestres du niveau 2 peuvent être effectués parmis les 4 domaines de la pharmacie hospitalière, ou parmis les stages “hors-domaines”, donc :

  • dans des services de pharmacie hospitalière
  • dans un service extrahospitalier agréé (ARS, AFSSAPS, structures de recherche…)
  • dans un établissement industriel agréé pour recevoir des internes en pharmacie du diplôme d’études spécialisées de pharmacie

Dans cette option, l’interne doit obligatoirement effectuer un semestre au moins dans un établissement industriel agréé.

Pour s’orienter vers une activité dans le domaine des bioréactifs et/ou de l’instrumentation de laboratoire, les internes sont autorisés à effectuer quatre semestres dans les laboratoires de biologie hospitaliers agréés.

Les débouchés professionnels de cette option sont principalement en milieu industriel (y compris en recherche et développement).

 

Formation théorique

Il faut valider des unités d’enseignement (UE) pour un crédit total d’au moins 60 ECTS, soit 6 UE (100 heures d’enseignement chacune). Il est possible d’obtenir les ECTS nécessaires par équivalence dans une proportion maximale de 30 ECTS :

  • DU (la liste des DU autorisée est approuvée par le coordonnateur) : 1 DU = 10 ECTS. L’interne doit prévenir le coordonnateur de son intention d’utiliser cette équivalence avant de commencer le DU. Le DU doit s’inscrire avec logique dans le projet pédagogique de l’interne.
  • Master 2 = 20 ECTS

Le coordonnateur régional du DES de pharmacie approuve les différentes unités d’enseignement. Ces UE, regroupées en quatre domaines, varient donc d’une faculté à une autre mais les thématiques abordées sont en général les suivantes:

Pharmacie clinique et dispensation
– UE Pharmacie clinique –Dispensation (resp H.Peyrière)
– UE Pharmacocinétique – Métabolisme des médicaments – Adaptation de posologie (resp S. Khier)
– UE Recherche biomédicale et thérapeutique – Gestion statistique des essais thérapeutiques (resp N. Molinari)

Economie de la santé et vigilances
– UE Organisation et gestion hospitalières – Economie de santé-Vigilances (resp H. Peyrière)
– UE Réglementation et sécurité sanitaire (resp PA. Bonnet, C LeGal-Fontes))
– UE Application biomédicale d’une langue étrangère (resp PA. Bonnet)
– UE Documentation et Communication, Information Médicale, Informatique et Statistique (resp S. Khier)

Préparations et contrôles
– UE Préparations et contrôles (resp Y Audurier)
– UE Thérapies d’origine biologique  (resp C. Gozé)
– UE Analyse instrumentale approfondie (resp. PA. Bonnet, C. Perrin)

Stérilisation et dispositifs médicaux
– UE Biomatériaux- Dispositifs médicaux – Stérilisation (resp J Cantoni, C Faure-Chazelles)

Pour l’option pharmacie industrielle et biomédicale, il y a des unités d’enseignement optionnelles :

– aspects réglementaires et juridiques de l’entreprise pharmaceutique : publicité, brevets, marques, autorisation de mise sur le marché…
– gestion des systèmes industriels : organisation, fonctions économiques et financières de la production dans l’entreprise pharmaceutique
– management et marketing pharmaceutique. Gestion de projets
– pharmacotechnie industrielle
– stratégie de la créativité : innovation pharmacochimique et pharmacotechnique
– ingénierie du conditionnement et de la stérilisation
– bioréactifs et système de traitement des analyses biologiques

 

A Montpellier, la liste des UE est la suivante :

  • Dispositifs médicaux, biomatériaux, hygiène et stérilisation
  • Gestion hospitalière
  • Préparation et contrôle
  • Pharmacie clinique
  • Pharmacocinétique
  • Assurance qualité
  • Biotechnologies
  • Anglais scientifique
  • Affaires règlementaires
  • Analyse instrumentale

Seules quelques UE sont proposées chaque semestre (en général, 2 ou 3 UE), la rotation est prévue pour que tous les internes se voient proposer chaque UE au moins 2 fois durant ses 4 ans.

CONTACT

Si vous souhaitez nous contacter n'hésitez pas à remplir le formulaire ci dessous

Sending

©2019 AIPHMN TOUT DROITS RESERVES - Propulsé par AgoraMed

Log in with your credentials

Forgot your details?